Le papillomavirus

C’est quoi ?

  • Un tout petit virus transmis par voie sexuelle et qui passe le préservatif (peut également être transmis par les mains et la bouche)
  • Il en existe plus 100 types différents.
  • En France, 80% des hommes et femmes sexuellement actifs sont porteurs du virus.
  • La plupart du temps totalement asymptomatique, mais peut donner des verrues et parfois des cancers.
  • Plus de 99% des cancers du col de l’utérus sont provoqués par le Papillomavirus

Est-ce que c’est forcément grave ?

  • Non seuls certains types de Papillomavirus (le 16 et le 18 principalement) peuvent causer à très long terme, un cancer du col de l’utérus.
  • Une infection à papillomavirus peut parfois donner des lésions dites pré-cancéreuses classées en 2 types : Lésions de bas grade (CIN1) et lésions de haut grade (classées elles aussi en 2 catégories : CIN2 et CIN3) : il faut bien comprendre que même si ces lésions pré-cancéreuses apparaissent, le système immunitaire peut toujours éliminer le virus et le col « cicatriser » sans séquelles. Le plus important reste la surveillance.
  • Sans traitement ni surveillance : les lésions pré-cancéreuses peuvent évoluer (très lentement, sur plusieurs années) vers un cancer du col de l’utérus

Comment ça se soigne ?

  • Il n’y a pas de traitement efficace contre le papillomavirus
  • C’est notre propre système immunitaire qui va permettre de s’immuniser contre le papillomavirus
  • C’est la surveillance par FROTTIS qui constitue l’essentiel de la prise en charge : en dépistant la présence de papillomavirus et des lésions pré-cancéreuses AVANT qu’elles ne dégénèrent en cancers.

Comment l’éviter ?

  • La meilleure protection est la vaccination (recommandée pour toutes les filles ET tous les garçons entre 11 ans et 20 ans) qui protègera contre environ 70 à 80 % des papillomavirus.
  • Le frottis reste l’examen indispensable pour dépister et empêcher l’évolution des lésions vers un cancer du col de l’utérus.
  • Pour répondre à vos questions ou réaliser votre frottis, prenez rendez-vous auprès de votre médecin de votre centre émanéa.

télécharger la fiche en PDF